Fort de Bard régulièrement ouvert

Il Guercino. Œuvres des cabinets et des collections du XVIIème siècle

L’exposition Il Guercino. Œuvres des cabinets et des collections du XVIIème siècle amène au Fort de Bard, en Vallée d’Aoste, du 5 avril au 30 juin 2019, une sélection de 54 œuvres du grand peintre originaire de Cento, considéré l’un des plus grands interprètes de la peinture baroque de l’Emilia. L’exposition est organisée par le Fort de Bard en collaboration avec la Pinacoteca Nazionale de Bologna et réalisée par Elena Rossoni et Luisa Berretti.

Giovanni Francesco Barbieri, dit Il Guercino (Cento 1591 – Bologna 1666) influença un vaste public grâce à la grande ductilité de son trait, capable de capter les suggestions les plus variées pour les fondre ensuite dans un style unique et en évolution constante.

Au cours de sa longue vie, il a réalisé de nombreux retables d’autels destinés à une utilisation publique à l’intérieur de bâtiments religieux, qu’il s’agisse de petites églises de campagne dans les plaines aux alentours de Cento ou bien de la basilique de San Pietro au Vatican à Rome. L’artiste fut très apprécié et bénéficia de nombreuses commandes privées de la part de citoyens qui achetaient ses œuvres pour enrichir leurs collections et leurs cabinets. Le Livre des comptesde l’artistes nous permet, en effet, d’identifier d’importantes commandes de la part du clergé, de la noblesse et des familles régnantes. L’exposition présentée au Fort de Bard est consacrée à ce deuxième groupe de tableaux et elle permettra de dévoiler de nombreuses informations non seulement sur l’activité de l’artiste, mais aussi sur les collectionneurs de l’époque.

Parmi ces œuvres, actuellement conservées dans des collections aussi bien publiques que privées, se trouvent des tableaux de grande innovation figurative, qui retracent différentes phases de son activités, du collorisme le plus vivace de la période jeune à la retenue classique typique de la période plus mûre. Il s’agit d’une série de tableaux au sujet religieux, mythologique, littéraire, de dimensions variables selon les destinations à l’intérieur des différents cabinets privés de l’époque.

Les commandes, ainsi que les peintures, seront également accompagnées d’une importante série d’estampes réalisées par des graveurs proches de l’artiste, comme Giovanni Battista Pasqualini. Les dessins, qui sont restés pour la plupart dans son atelier, constituent un point de vue particulier sur le “Guercino privé”, puisqu’il s’agit principalement d’œuvres que le peintre a personnellement conservées.

Infos
Tél. + 39 0125 833811
Horaires 
Tarifs