Fort ouvert du mardi à dimanche. Fermé le lundi

Histoire d’une aventure. Fort de Bard 1999-2019

L’exposition Histoire d’une aventure . Fort de Bard 1999-2019 retrace la genèse de l’œuvre de récupération architecturale du Fort de Bard par le biais de photos prises avant et pendant les travaux, par le photographe turinois Gianfranco Roselli. Un véritable récit photographique, fait d‘images d’architecture d’intérieur et de clichés extérieurs relatant les phases du chantier, les personnages et les maîtres à l’œuvre, ainsi que de représentation du Fort et des prises de vue du haut du Fort qui posent leur regard sur les voies de communication et les anciens et modernes signes dissimulés sur le territoire. Une vision architecturale et anthropologique qui se développe au travers de 60 images en noir et blanc, de grand format et impact. L’exposition est installée dans les salles de la toute nouvelle partie muséale du Fort : l’Opera Ferdinando, portion du Fort qui conserve la plupart des restes de murs originaux et permet une lecture temporelle des interventions effectuées, comme par exemple, la coupe dans les sols et la récupération des plâtres.

Les images sélectionnées illustrent à quoi ressemblait le Fort de Bard pendant les premières phases du chantier, avec un regard qui porte l’accent sur les deux premières années et qui insiste surtout sur la volonté de documentation de l’état des choses, inchangé pendant des décennies. A coté des aspects techniques et les détails de construction du chantier, la documentation par image raconte et décrit également le travail des maîtres d’œuvre, au total plus de 500, qui ont participé avec passion, force et ingéniosité à la renaissance du Fort de Brad.

Aux origines du projet
Réalisé par la Région Autonome Vallée d’Aoste avec le soutien de Fond Européen de Développement Régional et le Fond de Rotation Routière, sous la haute surveillance de la Surintendance aux Biens et aux Activités Culturelles de la Vallée d’Aoste, le projet de restauration du Fort de Bard a pris forme en 1993. Pour sa réalisation la Finbard a été constituée trois ans après. Les travaux ont démarré en 1999. Le Fort a été ouvert au public en janvier 2006. Depuis cette date, sa gestion a été confiée à l’Association Forte di Bard.